Qui a besoin d’un logiciel avocat?

Vous exercez dans une petite ou une grosse structure. La façon de travailler peut différer, être hiérarchisée et le budget alloué aux logiciels peut varier. Les logiciels pour avocats sont-ils adaptés à tous les profils et tous les cabinets? Et qui a besoin d’un logiciel avocat ? Si votre taille de structure est différente, les besoins liés à votre métier restent les mêmes. Alors, quelle que soit la taille de votre structure, des solutions peuvent vous aider au quotidien.

Les cabinet d’avocats et plus grosses structures

Un cabinet d’avocat peut rapidement devenir une grosse structure. Elle peut représenter différents métiers complémentaires d’avocats ou avocates, associé(e)s ou collaborateur(trice)s, de juristes, d’assistant(e)s ou de secrétaires juridiques…

Les gros cabinets travaillent souvent avec les logiciels connus sur le marché de longue date. Pour autant, sont-il vraiment satisfaits de ce qui leur est proposé? Les logiciels sont-ils vraiment adaptés à leurs réels besoins? Sont-il conçus par des informaticiens ou par et pour des avocats, comme on l’entend fréquemment?

Le mythe de l’avocat développeur expert peut rapidement semblé la quintessence de l’éditeur de logiciel. En effet, qui d’autres que les avocats sont mieux placés pour parler de leur quotidien et exposer les difficultés qu’ils rencontrent. Pourtant l’expertise ne peut être improvisée et réclame un temps de travail important.

Ne vaudrait-il pas mieux miser sur une complémentarité d’expertise ? Si des développeurs spécialistes complémentaires de la technique informatique s’associaient à une équipe connaissant parfaitement la profession d’avocat, ils pourraient déterminer ensemble la meilleure option pour solutionner les contraintes des praticiens et répondre à leurs attentes.

Qui a besoin d’un logiciel avocat sait que certaines fonctionnalités sont indispensables et se doivent d’être intuitives et faciles à utiliser par tous ceux qui évoluent dans le cabinet, quel que soit leur rôle dans la vie du dossier client. La base et plus si affinité?

De nombreuses options supplémentaires sont proposées dans les logiciels connus. Pour autant, les cabinets sont loin de toutes les utiliser, et en ont-ils en fait vraiment besoin? Honnêtement, pourquoi payer pour plus que ce qui est utile au quotidien?

Indépendant, l’avocat qui exerce seul

Quand on travaille seul, les frais ne sont de fait pas partagés et il peut parfois sembler inconcevable d’investir dans un logiciel pour avocat. C’est une parti pris à risque. Un avocat qui travaille seul rencontre les mêmes difficultés que ses confrères en cabinets.

Il va même devoir assumer tous les rôles successifs dans le dossier d’un client et risquera de se disperse dans des tâches administratives qui l’empêche de se concentrer sur son cœur de métier.

Investir dans un logiciel avocat peut souvent permettre d’optimiser le temps en automatisant certaines tâches. Vous pourrez alors vous concentrer sur vos clients et acceptez plus de dossiers. Gagnez du temps pour renforcer votre efficacité et votre rendement.

La gestion de dossiers, un indispensable pour tous

Quelle que soit la taille de votre structure, tout avocat a besoin de gérer efficacement ses dossiers. Un logiciel sera l’outil idéal pour vous accompagner au quotidien. Il sera un allié précieux pour vous aider à organiser votre activité et vous permettra de gagner du temps. Or le temps c’est précieux, que ce soit pour développer votre activité ou vous consacrer à des tâches plus personnelles.

Une automatisation pour vous simplifier le quotidien

Alors qui a besoin d’un logiciel avocat? Tous les avocats, qu’ils travaillent seul ou en cabinet. Ne vous réveillez plus en pleine nuit par peur de manquer une échéance. Optez pour un allié qui vous rappellera les dates clés de tous vos dossiers en automatisant les échéances. Soyez enfin tranquilles, respectez vos délais et évitez les annulations de procédures