Un logiciel avocat gratuit, est-ce vraiment possible?

Les applications et logiciels sont très nombreux sur le web et il est parfois difficile de s’y retrouver. Le premier réflexe de regarder si une version gratuite existe est naturel. Pourquoi payer pour un logiciel avocat si une version gratuite existe?

Mais au-delà de la tentation que cela fait miroiter, un logiciel gratuit vous permet-t-il d’avoir accès aux mêmes fonctionnalités qu’un logiciel payant et est-il adapté à vos besoins? Alors, pour un logiciel gratuit, voici un tour d’horizon des écueils à éviter.

Se méfier des fausses idées reçues

Le gratuit est-il complètement gratuit? En fait pas vraiment… Si c’est gratuit, c’est vous le produit!

Si le consommateur s’attend à profiter d’un logiciel gratuitement, il doit comprendre que le fournisseur collecte et partage ses données pour générer des revenus à son entreprise.

En remplissant des formulaires et des applications, le consommateur doit avoir consciences que ses données personnelles peuvent alors être utilisées et monétisées à son insu.

Les données ont alors deux destinations principale possibles :

  • Enrichir les informations sur le profil des utilisateurs et collecter des données personnelles en vue de la revente à d’autres sociétés intéressées par ces informations
  • Créer des base de données pour que les logiciel d’intelligence artificielle puisse se tester et améliorer leur performances.

Même s’il semble plus évident de se méfier des fausses idées reçues pour le monde professionnel, croire qu’il existe un logiciel avocat gratuit procède de la même logique.

Qu’est ce que le freemium?

Le mot est né de la combinaison des mots « Free » et « Premium ». Ce modèle économique propose un service de base gratuit (« Free ») que l’utilisateur peut compléter avec des fonctionnalités payantes via un abonnement ou un achat ponctuel. Tout le monde s’y retrouve :

  • La société qui a créé le logiciel récolte des données d’utilisations (datas) sur les utilisateurs  afin de faire évoluer les service ou de vendre des indications d’usage de son outil
  • Chaque utilisateur peut personnaliser son usage du logiciel selon ses besoins

Si le service de base gratuit est utilisable seul, l’objectif du modèle freemium pour l’éditeur du logiciel est de convertir l’utilisateur en client payant d’une version premium.

C’est la même logique que pour le low cost. Les fonctions principales sont bien délivrées, mais sans aucune option non indispensable pour délivrer le service attendu. Le confort vient en option avec un paiement supplémentaire.

Il est aujourd’hui fréquent de voir une société lancer un premier produit gratuit puis de proposer des fonctionnalités supplémentaires payantes. Cette politique de mise au marché semble eu compatible avec les contraintes spécifiques à la profession d’avocat et explique probablement pourquoi aucun logiciel avocat gratuit n’est encore apparu sur le marché.

Plus de potentiel avec des fonctionnalités avancées payantes

La version de base du service est certes utilisable seule, mais l’utilisateur fait parfois face à des limitations ou restrictions d’usage. L’utilisateur attiré par un service complémentaire à forte valeur ajoutée optera alors pour des fonctionnalités supplémentaires payantes.

Le client peut alors profiter d’une version enrichie mais payante du service. Pour accroître la modularité ou la personnalisation du logiciel gratuit, il faut passer aux versions payantes.

On devient alors Premuim, Gold, VIP ou Platine selon les gradations sémantiques de fonctionnalités avancées payantes.

Choisir un logiciel payant pour plus de service

Un logiciel avocat gratuit semble hasardeux. Les contraintes de déontologie de la profession, de secret professionnel semblent interdire l’usage par un avocat d’une solution gratuite. L’usage que ferait la société des données d’utilisation serait contraire aux principes qui régissent la profession.

Il faut donc cibler les logiciels selon les fonctionnalités vraiment pertinente pour le fonctionnement du cabinet : un planificateur intelligent ? Un gestionnaire de tâche qui permet d’anticiper l’activité à produire ?

Notre logiciel est payant mais vous donnera accès à l’ensemble des fonctionnalités accessibles dès l’achat et ce pour pour un prix transparent. Nous vous garantissons une qualité